4 conseils d’experts éprouvés pour installer des cloisons sèches

Pour un novice, l’idée de construire une cloison sèche peut être effrayante. En vérité, c’est assez simple. Voici les quatre conseils éprouvés que les experts préconisent pour installer des cloisons sèches.

Conseils pour installer des cloisons sèches
4 conseils d’experts éprouvés pour installer des cloisons sèches

1.  Rassemblez les bons outils

Avant de commencer à installer des cloisons sèches, assurez-vous d’avoir les outils et les matériaux appropriés sous la main. Vous devriez avoir :

  • Un détecteur de montant
  • Une perceuse
  • Une équerre en T
  • Un couteau à lame rétractable

Vous aurez également besoin :

  • D’un escabeau
  • D’un aspirateur d’atelier industriel
  • De lunettes de sécurité

2.  Préparez l’armature

La préparation est essentielle à la bonne installation de cloisons sèches.

  • Vérifiez l’armature dans toute la pièce. Il devrait y avoir au moins un pouce d’armature disponible.
  • S’il y a moins d’un pouce, les vis ne pourront pas ancrer fermement la cloison sèche à l’armature.
  • Vous pouvez ajouter un autre 2×4 à la charpente existante pour résoudre ce problème et donner aux vis de cloison sèche suffisamment d’espace pour s’ancrer entièrement.

3.  Mesurez et marquez les cloisons sèches

Mesurez

Étonnamment, les cloisons sèches ne devraient pas être mesurées pour avoir un ajustement exact. Vous devriez laisser un espace d’au moins 1/8 à 1/4 de pouce (3,175 mm à 6,35 mm) pour que les coutures des plaques de cloison sèche s’y rejoignent. Vous pourrez combler cet écart plus tard avec du composé.

  • Si les plaques sont trop grandes, elles pourraient se chevaucher et se briser.
  • Les cloisons sèches fissurées ou cassées sont inutiles et plus difficiles à couvrir qu’un petit écart entre les coutures.

Marquez

Vous pouvez utiliser un détecteur de montants pour repérer les montants une fois les bords de la cloison sèche cloués. Ou alors, vous pouvez marquer les emplacements des montants sur les cloisons sèches à l’avance.

  • Marquer les emplacements des montants à l’avance vous fera gagner du temps.
  • Assurez-vous que les trous des prises électriques soient mesurés et coupés précisément dans la cloison sèche.
  • Si vous commencez à accrocher un morceau de cloison sèche et que vous vous rendez compte qu’un trou de prise est trop petit, ne forcez pas la prise par le trou. Cela peut briser et fissurer les cloisons sèches et provoquer des dégâts difficiles à réparer.
  • Coupez le trou de prise avec une scie pour cloisons sèches ou un couteau à lame rétractable afin que la prise puisse passer facilement au travers avant d’avoir fini de visser la plaque de cloison sèche à l’armature.

4.  Utilisez les plus grands morceaux de cloison sèche

Essayez toujours de minimiser le nombre de joints quand vous choisissez la taille des morceaux de cloison sèche que vous allez utiliser.

  • Les grands morceaux couvrent une plus grande surface, ce qui vous permet de gagner du temps quand vous vous mettrez à coller les joints de cloison sèche.
  • Les grandes plaques de cloison sèche étant plus lourdes, vous pouvez louer ou acheter un monteur de plaque de cloison sèche. Ceux-ci maintiennent la plaque en place pendant que vous la vissez à l’armature, ce qui vous facilitera la tâche.
  • Si possible, achetez des plaques de cloison sèche d’une longueur maximale de 12 pieds (3,66 m).

Vous devrez travailler dur pour installer des cloisons sèches, mais en utilisant ces conseils d’installation, vous bouclerez le tout en un rien de temps comme un professionnel.

English version

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *