Un apprêt utile pour rapiécer une cloison sèche

Les trous et les taches sur vos murs peuvent vraiment vieillir votre maison, qu’elle soit récente ou non. Pour rafraîchir vos murs, envisagez de les rapiécer et de les peindre. Voici un apprêt utile pour réparer et tirer les joints de vos murs.

Rapiécer une cloison sèche
Un apprêt utile pour rapiécer une cloison sèche

Ce dont vous aurez besoin

  • Une scie à lame étroite
  • Un crayon et un niveau
  • Une règle droite et une équerre
  • Des retailles de bois
  • Une perceuse
  • Des vis pour cloison sèche
  • Pièce de réparation pour cloison sèche
  • Couteau à lame rétractable
  • Du mastic
  • Papier à joint
  • Spatule à garnir et couteau à enduire
  • Coulis pour cloisons sèches
  • Bloc de ponçage et papier de verre.

1. Encadrez les dégâts

  • Utilisez votre scie à lame étroite pour découper une section du mur qui atteint les bords des poteaux de chaque côté du trou que vous souhaitez rapiécer.
  • Marquez vos lignes de découpe avec un crayon et un niveau.
  • Utilisez votre équerre pour vous assurer que tous vos coins sont à 90 degrés.

2. Préparez les poteaux

  • Découpez quelques retailles de bois afin qu’elles mesurent plus que la hauteur de l’ouverture tout juste découpée.
  • Fixez ces lattes à l’intérieur des poteaux avec des vis.
  • Mesurez et découpez une pièce de cloison avec votre couteau à lame rétractable et de la règle.
  • Si vous avez réussi à garder intact la pièce de cloison que vous avez retiré, n’hésitez pas à l’utiliser comme modèle pour votre rapiéçage.

3. Recouvrez le trou

  • Placez votre nouvelle pièce dans l’ouverture, en la rognant au besoin.
  • A l’aide de vis pour cloisons sèches, fixez la pièce de rapiéçage aux lattes de bois.
  • Appliquez une couche de mastic sur toutes les coutures avec votre couteau à enduire.
  • Ajoutez-y le papier à joint.
  • Lorsque les premières couches sèchent, appliquez une deuxième couche qui se prolonge de 15 centimètres (six pouces) au-delà de la première couche.
  • Poncez la pièce pour terminer.
  • Si vous êtes satisfait du résultat, passez à l’étape suivante.
  • Si vous pensez que votre pièce pourrait être plus lisse, poncez-la un peu plus et déterminez ensuite si une autre couche de mastic est nécessaire (que vous devrez poncer pour terminer).

4. Peignez les murs

  • Ne peignez pas uniquement la zone où vous avez fait votre réparation.
  • Le fait de peindre uniquement à l’endroit du rapiéçage laissera probablement une différence évidente de couleur entre les murs existants et votre réparation.
  • Peignez plutôt l’ensemble du mur.

Gardez cet apprêt utile en tête lorsque vous rapiécez et que vous peignez vos murs. Cela vous aidera à mieux rafraîchir vos murs et votre maison.

English version

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *