Astuces futées et pratiques pour entretenir son matériel de peinture

Les professionnels sont les premiers à l’affirmer : dans certains cas, il n’est pas nécessaire de laver son matériel de peinture à fond… de quoi économiser temps et énergie! Si vous redoutez ce nettoyage souvent fastidieux, lisez ce qui suit, vous y découvrirez des techniques d’entretien simples.

Astuces pour entretenir son matériel de peinture
Astuces futées et pratiques pour entretenir son matériel de peinture

1. Nettoyer l’excédent de peinture

  • Commencez par remettre l’excédent de peinture dans le pot : ôtez‐en le maximum de vos pinceaux en les enveloppant dans du papier journal et en pressant avec vos doigts au‐dessus du récipient; raclez le rouleau avec un couteau.
  • Essuyez ensuite votre matériel à l’aide de journaux, de vieux chiffons ou de morceaux de carton.
  • Laissez sécher ces derniers avant de les jeter à la poubelle.

2. Entretenir son matériel pour la peinture à l’eau

  • Si vous peignez avec de la peinture à l’eau, mélangez de l’eau chaude et quelques gouttes de liquide à vaisselle dans le seau de nettoyage.
  • Si la peinture acrylique ne se nettoie pas bien, c’est qu’elle contient probablement des additifs (similaires à ceux que contiennent les peintures à l’huile) permettant d’améliorer son adhérence, son brillant et/ou sa durabilité.
  • Après avoir lavé et rincé votre matériel à l’eau, trempez‐le dans de l’essence de térébenthine jusqu’à ce qu’il soit complètement propre.
  • Lavez‐le à l’eau chaude savonneuse pour retirer toute trace de solvant.

3. Entretenir son matériel pour la peinture à l’huile

Si vous choisissez de la peinture à l’huile :

  • Versez une petite quantité de térébenthine ou d’essence minérale, une dizaine de centimètres (quatre pouces) au fond du seau suffiront.
  • Plongez‐y les pinceaux.
  • Nettoyez bien entre les poils à l’aide d’un vieux peigne ou d’une vieille fourchette.
  • Frottez le manche avec une brosse métallique.
  • Lavez le rouleau après l’avoir fait rouler sur du papier journal ou sur une grille pour supprimer le maximum de peinture.
  • Démontez le manche, savonnez‐le, puis rincez‐le.
  • Couvrez le seau de solvant ou d’eau sale avec un carton ou des journaux, cela évitera toute évaporation, et laissez décanter.

4. Utiliser des seaux

Utilisez deux seaux en plastique, un pour le nettoyage et l’autre pour le rinçage, d’une contenance de cinq litres (un peu plus d’un gallon) environ. Vous pouvez y entreposer tout votre matériel et réutiliser l’eau ou le diluant, qui ne partent pas dans le tout‐à‐l’égout.

Seau de rinçage

  • Utilisez le seau de rinçage après avoir retiré le plus gros de la peinture.
  • Remplissez‐le d’eau propre pour la peinture à l’eau, de solvant propre si vous avez utilisé de la peinture à l’huile.
  • Le nettoyage est terminé lorsque le liquide est limpide quand vous pressez votre pinceau ou votre rouleau.
  • Couvrez le seau de carton ou de journaux et laissez décanter.
  • Laissez les particules solides de la peinture décanter au fond des seaux toute la nuit.
  • Le lendemain, ôtez avec précaution l’eau ou le solvant relativement limpides qui surnagent; récupérez ce dernier et reversez‐le dans son contenant d’origine (ne le stockez jamais dans du plastique, qui finirait par se détériorer).
  • À l’aide d’un couteau émoussé ou d’une raclette à peinture, décollez la masse solidifiée au fond du seau, déposez‐la dans plusieurs épaisseurs de journaux et jetez le tout.

Pas terminé encore?

Inutile de nettoyer à fond vos outils si vous devez refaire de la peinture à l’huile le lendemain. Retirez seulement l’excédent de peinture, puis enveloppez brosses et rouleaux dans du papier d’aluminium ou du plastique pour les empêcher de sécher.
Vous pouvez ainsi vous passer de la corvée de nettoyage jusqu’à la fin du chantier.

English version

 

2 Replies to “Astuces futées et pratiques pour entretenir son matériel de peinture”

Répondre à Jaimie Annuler la réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *